jeudi 14 février 2013

Les apparences sont parfois trompeuses...

Les apparences sont parfois trompeuses, et je dois dire qu'avec ce roman noir Indridason nous le prouve. D'ailleurs, le coup de maître demeure dans ces questionnements que soulève par la suite la découverte de notre fourvoiement. Pour ma part, j'ai réalisé avec stupeur que mon esprit était sans aucun doute victime des stéréotypes de notre société... Mais je ne peux vous en dévoiler plus sinon ce serait mettre à mal tout le roman de notre auteur. Pour ce qui est du dénouement il est à mon sens assez convenu et nous épargne les happy end que je déplore tant. Oups mais il faut que je vous laisse découvrir tout ça par vous-même. Alors bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire